7/7jrs, Dimanche et Jours Fériés

Étirement du mollet

Les étirements sont utiles pour récupérer après un effort important. Il n’est pas question de déclencher une douleur ou de repousser les limites mécaniques des tissus, et l’étirement n’est pas un assouplissement: l’objectif est une simple mise en tension d’un muscle de manière ciblée, afin d’améliorer le confort et favoriser la récupération.

Étirement mollet

Position de départ :
Debout face à un mur.
Action de contraction :
Monter sur la pointe des pieds et y rester.
Action d’étirement :
Les mains en appui contre le mur, reculer les pieds Jambes tendues dans le prolongement du buste, les talons posés sur le sol.
Respiration :
Petites expirations abdominales lors de l’action 1, longues expirations lors de l’action 2.
Sensation :
On doit sentir les mollets se contracter lors de l’action 1 et s’étirer lors de l’action 2.
Rythme :
15 secondes de contraction, 15 secondes d’étirement.
Répétition :
Cinq à six fois.
Quelques informations sur le mollet : il est constitué du regroupement de trois muscles, les 2 gastrocnémiens ou jumeaux, et le soléaire. Bien que se terminant par un tendon commun au niveau du talon, les gastrocnémiens s’attachent en haut au dessus de l’articulation du genou, ce qui n’est pas le cas du soléaire. Ainsi, si les trois muscles sont correctement étirés lorsque le genou est tendu, seulement le soléaire sera correctement ciblé dans le cas d’un exercice ou d’un étirement effectué avec le genou fléchi.
Partagez cette page
Prendre RDV au cabinet Prendre RDV à domicile